C’est dans l’air

Oh oui c’est dans l’air du temps cette envie d’aller prendre l’air, ce ne sont pas que des paroles en l’air! J’ai beau avoir été extrêmement privilégiée dans ce confinement, avoir marché 3 marathons dans le jardin en regardant éclore chaque iris , chaque pivoine, pleuré  devant l’hécatombe de courgettes mangées par les limaces, à cette heure,à mon grand découragement,  je connais par cœur le village, sa boulangerie, le goût de sa baguette pas très croustillante après des queues infernales et la chinoise du kiosque qui sait très bien compter et  qui arrive à me refiler des journaux périmés à prix fort…

Les poses de la semaine

Une pratique d’ouverture d’assouplissement des épaules, des bras et des mains, et des postures tonifiantes qui redonnent de la force au dos et dynamisent le chakra du coeur ANAHATA: il est aussi symbole de l’amour inconditionnel… des exercices de respiration avec des inspirations focalisés sur le thorax et des visualisations autour de bouquets de fleurs…apprendre à humer l’air.

On a abusé de la posture de l’aigle, GARUDASANA, en s’échauffant avec l’aigle endormi (assis vous enlacez vos omoplates) puis l’aigle en équilibre (ou la posture ‘karaté kid’!). Et un autre oiseau: la mouette, PAKSHINASANA, incliné vers l’avant parallèle au sol, vos bras sont le long du corps et les mains tournées vers le sol.

Et le mudra : KSEPANA mudra !

KSEPANA Mudra Le Yoga des éléments Florence Dugowson
Le Yoga des éléments Florence Dugowson

Alors voilà, pour poétiser le quotidien, l’air je suis allée le chercher tous les jours et je l’ai trouvé sur un espace de 1.80m sur 60cm, mon tapis!  En même temps qu’une immense liberté de mouvement, j’ai ressenti  une légèreté, une lumière qui ont illuminé mon imagination autant que ma colonne vertébrale. À l’écoute de mon souffle, j’ai composé des airs graves, des berceuses, des symphonies, des cantates, des concertos… m’appliquant à apporter une touche d’harmonie et d’équilibre à trop de feu ou pas assez suivant les jours… Le souffle c’est comme le vent, qui vient calmer ou animer le feu intérieur.

Que tout corps qui est lourd devienne léger, que tout corps devienne danseur, tout esprit oiseau.

Ainsi Parlait Zarazoustra – F. Nietzsche

Le souffle est toujours au rendez-vous à chaque pratique de yoga. Je sais, je dis souvent à mes élèves, d’écouter ce petit “sssss” à l’inspiration lorsqu’on hume l’air subtilement du bout du nez, et ce doux « hummmmm » plein d’aise à chaque expiration… cette mélodie qui irrigue tout le corps, le cœur, l’esprit, chaque cellule et qui apaise, tonifie, renforce le système nerveux, et soulage les tensions. 

Ne sacrifiez jamais le souffle pour la beauté de la pose …

L’air qu’on respire, l’air qu’on fredonne, l’air qu’on a , il ne tient qu’à nous de décider de sa délicatesse. Respirer c’est monter et descendre, être animé de vie, vibrer aux sons de notre environnement, devenir danseur, devenir oiseau, se laisser porter, toucher les cimes, retrouver la grâce, l’émerveillement, la paix. Nous avons le pouvoir de devenir de grands magiciens ou du moins des artistes à l’écoute de leur souffle réveillant une poésie infinie et intime qui nous amènerait à sentir les étoiles palpiter en nous.

C’est pour ça que, dans le fond, même privée d’air à 100 Kms à la ronde, avec une baguette de pain médiocre et un masque sur le museau, on ne m’enlèvera pas cette lueur qui s’anime dans mes yeux lorsque je déroule mon fidèle compagnon de route, mon tapis de yoga!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: